Indépendants : prenez la parole à l'Assemblée nationale

freelanders ont déjà laissé leur message
Chargement en cours...

Les messages des Freelanders aux députés

  • Il y a 8 mois
    Metzger
    65 ans, Médecin spécialiste
    "Rétablir l'art.1 de la DDHC " Les Hommes naissent et demeurent libres et égaux en Droits les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur une utilité commune "
    Mêmes Droits, même Devoirs et non 37 régimes spéciaux et du public. Pas de plus ÉGAUX et de plus UTILES ! "
  • Il y a 8 mois
    Metzger
    65 ans, Médecin rhumatologue
    "Séparer la Solidarité des Assurances prévoyances santé et retraite.
    1er pilierAssure la solidarité par la fiscalité (démunis et assurer les droits acquis des plus anciens )
    2ème pilier obligatoire librement choisi pour la santé et retraite capitalisation à la carte
    3è libre.."
  • Il y a 8 mois
    Duquesne
    53 ans, Artiste
    Mettre en place un plafond de charges maximal (sociales, fiscales, fonciéres) pour les activités à faible revenus leur permettant de pérenniser leur activité. SI vous gagnez un smic et que vous êtes créatif, avec 50% de charges dans ce pays comment vous faites? Vous le quittez!
  • Il y a 8 mois
    Beky
    60 ans, Retraitée
    Une longue carrière professionnelle un salaire tous les mois pour toucher à la fin une petite pension de retraite qui mérite d'être augmentée, qui mérite d'être plus élevée, qui mérite une vie financièrement aisée... A revoir !
  • Il y a 8 mois
    David
    45 ans, traducteur allemande - anglaise
    Faut interdire l'URSSAF, la CIPAV etc de saisir l'huissier si on ne peut pas payer les cotisations à cause de revenus faibles. Il faut aussi les rendre plus responsable – si on a une question ils doivent répondre dans les 15 jours ouverts.
  • Il y a 8 mois
    Lagrange
    47 ans, handicapé suite à AT
    Adopter la proposition de loi de l'assemblée nationale, n' 563 Art1,Art2 et 3 pour les personnes handicapées qui sont en couple marié ou lié par un pacte civil ou ayant une vie maritale. Merci de bien vouloir nous rendre nos droits financiers.
  • Il y a 8 mois
    Poisson
    48 ans, Coiffeuse
    Encadrement des loyers commerciaux en fonction du chiffre d'affaire avec obligation pour les bailleurs d'effectuer des travaux , et plus de souplesse pour la rupture des baux commerciaux si ce n'est pas respecté ou en cas de difficulté financiére .
  • Il y a 8 mois
    Rachel
    48 ans, Service de remplacement en hôtellerie, restauratio
    Les revenus sont corrects pourtant, faute d'avoir une garantie de régularité des ressources, les crédits bancaires, à la consommation, les locations d'appart nous sont refusés.
    Comment comptez vous relancer l'économie avec des
    CDD, indépendants qui ne peuvent pas consommer?
ou
Suivant Traitement en cours...
Mon message
Très chers députés, en tant qu’indépendant, je vous partage mes propositions :
Merci de m'accorder une place !
Publier Traitement en cours...
Exprimez-vous librement dans le respect des opinions et des droits de chacun ! En savoir plus
* Champs obligatoires
Retour
charte d'utilisation

L’utilisateur s’engage à :

Respecter les dispositions légales et réglementaires en vigueur, en particulier à ne pas utiliser le site et les services d’informations proposés pour écrire, transmettre ou communiquer des messages, images, sons, informations de contenus illicites ou contrevenant aux droits d’autrui, notamment en raison de leur caractère outrageant, injurieux, diffamatoire, violent,obscène,pornographique, comprenant une provocation ou une incitation à la discrimination ou à la haine fondée sur la race, la religion, le sexe, ou une provocation aux crimes ou au délit.

Ne pas utiliser le site pour diffuser des messages non sollicités de types publicitaire, promotionnel, chaine de courrier ou autre.

Ne pas usurper l’identité, la qualité ou les identifiants d’un tiers utilisateur du site ou non, à ne pas utiliser de fausses informations pour diffuser des messages.

Retour
Message publié
merci pour votre participation!
Partagez votre message et parlez-en autour de vous, plus nous serons nombreux, plus nous serons forts.

Abonnez-vous à l’un de nos médias sociaux pour rester au courant des avancements du Manifeste de l’Indépendance.

Editer mon message
Très chers députés, en tant qu’indépendant, je vous partage mes propositions :
Merci de m'accorder une place !
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies destinés à réaliser des statistiques de visites et améliorer votre performance sur ce site. En savoir plus