Sécurisez vos démarches de création et de modification, évitez les erreurs !

Si vous souhaitez être déchargé et sécurisé de toutes démarches administratives
dans la création ou la modification de votre micro-entreprise, passez par les
services de nos équipes d’auto-entrepreneur.fr.

Plateforme leader
d’auto-entrepreneur
Blog dédié aux
auto-entrepreneurs
logo-pae

Sécurisez et simplifiez vos démarches pour votre auto-entreprise / micro-entreprise !

Témoignage

Une équipe à votre service.
Très bon contact, conseillé aimable, pédagogue, rassurant, précis, disponible. Il a bien pris le temps de tout expliquer clairement, précisant les différentes alternatives en tous points.

Le mail récapitulatif était également de niveau à être autonome post conversation.

Je recommanderai à un ami. Merci.

geraldine

Très bon contact, conseillé aimable, pédagogue, rassurant.

Géraldine M.

On répond aux besoins de chaque métier

Micro-entreprise pour les artisans
Micro-entreprise pour les commerçants
Micro-entreprise pour les prestations intelectuelles

Sécurisez votre activité de freelance en trouvant des missions !

Freelance
Entreprise
IT : postulez aux dernières missions

Avec nos plateformes de missions, accéder aux dernières missions publiées par les entreprises et soyez certain de ne pas louper une opportunité en or !

Rédacteur : accédez aux projets de production de contenus

À travers nos plateformes spécialisées dans le content, de nombreux partenaires recherchent des plumes pour leurs projets de contenus.
Comme plus de 15 000 rédacteurs, soyez à l’affut de toutes les opportunités de rédaction, correction et même traduction.

Graphiste : exprimez librement votre talent

Tous les jours, de nombreux projets de créations graphiques sont publiés sur notre plateforme.

Rejoignez nos 30 000 graphistes et affichez votre portfolio aux yeux de tous.

Trouvez les meilleurs talents IT & digitaux

La pénurie des talents nuit aux développements de nos entreprises. Que cela soit dans des métiers tels que l’infogérance, le paramétrage d’outil, les développements informatiques ou encore les métiers digitaux ; les meilleurs talents sont de plus en plus exigeants et volatiles.

Bénéficiez de la force de frappe du Groupe Freeland pour trouver la perle rare parmi plus de 150 000 freelanders. Plus qu’une CVthèque, nos équipes vous accompagnent jusqu’à la concrétisation de votre projet.

Accédez aux meilleurs rédacteurs

Comment concilier réactivité et qualité dans un projet de production de contenus ? Notre plateforme redacteur.com accompagne plus de 3 000 agences et sites Web sur plus de 50 thématiques.

Plus de 98% de nos clients sont satisfaits des textes reçus. Rejoignez-les et bénéficiez de l’expertise de nos rédacteurs professionnels.

Faites vous repérer et accédez aux meilleures missions

Sublimez vos supports numériques et papiers avec l’un de nos 30 000 graphistes freelances.

Affiches, flyers, livres blancs, pages web, landing pages, logos, montages, nos talents peuvent vous accompagner sur tous vos projets !

Pérennisez votre activité de freelance et résistez mieux aux crises !

Maitrisez le statut d’indépendant

Être freelance ne s’improvise pas. Pour augmenter vos chances de réussite et développer votre activité, bénéficiez de nombreuses formations proposées sur notre plateforme : comment négocier commercialement, comment fixer son TJM, comment se rendre visible auprès de clients finaux ; nous vous accompagnons sur toutes ces problématiques et bien d’autres encore !

C’est prouvé : nos formés résistent mieux à la crise et maintiennent plus durablement leurs activités.

Demandez des informations
Développez votre chiffre d’affaires

Comment sécurisez votre chiffre d’affaires en tant que freelance ? Notre académie a mis sur pied un parcours de formation dédié à la posture d’indépendant.

Ces formations vous donneront les clés pour développer votre chiffre d’affaires.

Découvrez nos formations
Découvrez le métier du conseil

Pendant toute une journée, découvrez le métier du conseil et son marché.

Animé par un coach expert, cette journée de formation gratuite vous permet de définir votre positionnement et votre cible commerciale, construire vos outils de communication et de prospection et confronter votre offre de conseil et le bénéfice de votre client grâce à des exercices pratiques.

Que signifie être auto-entrepreneur ?

L’auto-entrepreneur est une personne physique qui crée une entreprise individuelle régie par le régime fiscal de la micro-entreprise. Ce régime a été instauré en 2009 afin de simplifier les formalités de création d’une entreprise et les modalités de calcul et de paiement des cotisations sociales.

L’entrepreneur peut exercer une activité commerciale, artisanale ou libérale et bénéficier d’un certain nombre d’avantages, comme :

  • l’exercice en franchise de TVA ;
  • le régime social simplifié ;
  • ou encore la dispense d’immatriculation au Registre de commerce pour les commerçants.

Seuls les artisans qui ont choisi ce statut pour leur activité principale doivent être immatriculés au Répertoire des métiers, les autres sont dispensés de cette obligation.

D’autre part, l’auto-entrepreneur a le droit d’opter pour l’exonération de la cotisation foncière pour ses 3 premières années d’activité, et pour le versement libératoire de l’impôt sur le revenu.

Il peut également choisir le statut d’entrepreneur individuel à responsabilité limitée, mais pour cela, il devra affecter à son entreprise un patrimoine spécifique (ne faisant pas partie de son patrimoine personnel). En effet, les avantages fiscaux et le régime social de l’auto-entrepreneur s’appliquent toujours à ce statut.

Quels sont les métiers en auto-entrepreneur ?

L’auto-entrepreneur peut exercer différents métiers en fonction de ses compétences :

  • Consulting : cette activité consiste à fournir des prestations visant à résoudre une problématique au sein d’une entreprise ou à l’accompagner dans sa transformation. Ce métier est adapté à des profils variés disposant une expertise reconnue dans un domaine précis : informatique, marketing, ressources humaines, etc.
  • Digital : il s’agit du secteur qui regroupe le plus d’activités pouvant être exercées avec le statut d’auto-entrepreneur : ingénieur en cybersécurité, data scientist, développeur web, community manager, autant de profils qui intéressent les entreprises clientes.
  • Coaching sportif à domicile : les coachs sportifs proposent d’accompagner les personnes qui souhaitent atteindre des objectifs précis : perdre du poids, remodeler la silhouette, retrouver la forme physique, etc. Pour cela, il lui faut disposer des équipements nécessaires à la réalisation des exercices étant donné qu’il doit uniquement intervenir à domicile. Il est possible de se spécialiser pour une clientèle spécifique comme les athlètes professionnels, ou les femmes enceintes.
  • Commerce en ligne : le commerçant en ligne vend des produits, des formations ou du coaching sur son site web. Certains créent leurs propres produits et d’autres sont des revendeurs, mais dans les deux cas, il est essentiel de posséder des compétences en webmarketing ou en animation sur les réseaux sociaux. D’autre part, il faut être en mesure de gérer la logistique et les retours clients.
  • Bâtiment : le secteur de la construction regroupe de nombreux métiers : architecte, maçon, peintre, menuisier, plombier, électricien, etc. Ces professionnels peuvent intervenir en fonction de leurs compétences techniques et de leurs expériences sur des chantiers plus ou moins importants.
  • Enseignement à domicile : celui qui choisit d’exercer ce métier propose un enseignement personnalisé à chacun de ses élèves, quels que soient leurs âges ou leurs niveaux. Pour pouvoir proposer ce service, il est préférable d’avoir des qualifications dans les matières enseignées.
  • Secrétariat à distance : ce métier qui nécessite une polyvalence (capacité rédactionnelle, traitement des appels, gestion du planning du chef d’entreprise…) s’exerce en principe à domicile, mais il arrive que l’entreprise cliente demande au prestataire de venir travailler dans son local quelques heures par semaine.
  • Aide à domicile : ce métier rassemble plusieurs activités allant de l’assistance physique du client, lequel peut être une personne âgée ou handicapée, aux tâches ménagères – lessive, courses, ménages – en passant par les soins d’hygiène et le soutien psychologique.
  • Marketing d’influence : ce métier consiste à créer des contenus (articles et vidéos) sur les réseaux sociaux (YouTube, Instagram…) en vue de créer une communauté d’abonnés. L’influenceur se spécialise dans un domaine particulier, comme les jeux, le sport, la mode… et il arrive souvent qu’il travaille avec une ou quelques marques.
  • Petit bricolage : cette activité consiste à proposer différents types de travaux au domicile des particuliers. La durée de l’intervention ne peut aller au-delà des 2 heures, et le professionnel peut réaliser des prestations variées pour ses clients : déboucher les canalisations, monter un meuble, tondre la pelouse, ou réparer des objets cassés.

Quelles charges payées en auto-entrepreneur ?

Les charges fiscales

L’auto-entrepreneur peut choisir entre le versement libératoire de l’impôt sur le revenu ou le régime classique.

Dans le premier cas, les cotisations sociales et l’impôt sur le revenu sont versés en même temps. Ceux-ci sont prélevés directement sur les recettes ou le CA mensuel ou trimestriel (le choix appartient à l’entrepreneur).

Le taux est de :

  • 2,2 % pour les professions libérales ;
  • 1,7 % pour les activités relevant des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ;
  • 1 % pour l’activité d’achat-vente ou de prestations d’hébergement.

Dans le second cas (régime classique), la déclaration du CA s’effectue chaque année avec la déclaration d’impôt.

D’autre part, ce régime permet de bénéficier d’un abattement forfaitaire pour frais professionnels :

  • 34 % du CA pour les professions libérales ;
  • 50 % pour les activités relevant des BIC ;
  • 70 % pour l’activité d’achat vente et de prestations d’hébergement.

Les autres charges qui incombent à l’auto-entrepreneur

L’auto-entrepreneur doit également s’acquitter d’autres charges :

  • Les charges sociales dont le taux varie en fonction du type d’activité de l’entreprise : 12,8 % pour les ventes de marchandises, et 22 % pour les activités relevant des BIC et les professions libérales
  • La cotisation pour contribution à la formation professionnelle (CFP) : le taux est de 0,10 % pour les activités libérales non réglementées et commerciales, 0,20 % pour les prestations des services et les activités libérales réglementées, et 0,30 % pour les artisans
  • La cotisation foncière des entreprises (CFE) : calculée sur la base de la valeur locative du logement utilisé pour l’activité professionnelle, celle-ci est due à partir de la deuxième année d’exercice. Celui dont le CA annuel est inférieur à 5 000 euros n’est pas soumis à la CFE.
  • Les taxes pour frais de chambre consulaire : prélevées sur le CA réalisé, ces taxes concernent uniquement les commerçants et les prestataires de services artisanaux ou commerciaux. Le taux dépend du type d’activité.
  • Les charges professionnelles : assurance RC Pro, abonnements, matériel et équipements, logiciels, etc.

Quels sont les avantages du statut auto-entrepreneur ?

Parmi les avantages de ce statut figurent :

  • l’accessibilité (ouvert à tous) ;
  • la flexibilité (pouvant être exercé à titre principal ou à titre complémentaire) ;
  • la simplicité des démarches pour la création de l’entreprise et pour le calcul et le paiement des cotisations sociales.

D’ailleurs, si l’auto-entrepreneur n’a pas réalisé de CA, il est exonéré d’impôts et de cotisations sociales.

D’autre part, nul besoin d’apporter du capital, et il suffit de tenir un livre des recettes pour la comptabilité. Pour l’activité d’achat et revente, il faut également un livre d’achat.

Enfin, l’auto-entrepreneur peut bénéficier de l’ACRE (Aide à la création ou à la reprise d’entreprise).